ENGLISH
/ 10 août 2018

DARBOUSSIER AU COEUR DES MIGRATIONS

Edition « Darboussier au cœur des migrations »

Mémorial ACTe éditions

192 pages, impression en quadrichromie

Sous la direction de Thierry L’Etang

Avec les aimables contributions d’Antoine Bomane-Saïb, Georges Brédent et Bruno Kissoun

Conception graphique: Marion Echavel, restaCREA

Photographe: Hélène Valenzuela

Partenaires: Conseil régional de la Guadeloupe, SEM Patrimoniale Région Guadeloupe, Ministère de la culture

 

Extrait de la quatrième de couverture:

« Quand le 4 avril 1869 Darboussier ouvre ses portes, c’est bien de l’usine des superlatifs annonçant l’entrée définitive de la Guadeloupe dans l’ère industrielle dont il s’agit : la plus grande, la mieux équipée, celle fournissant régulièrement entre le quart et le cinquième de la production totale de l’île, celle réunissant au tournant du XXème siècle, 42 habitations et 8 588 hectares de domaine foncier.

 

Mais cette ère qui commence en achevant l’époque de l’habitation-sucrerie annonce également de nouveaux rapports entre les hommes en instaurant le règne de l’Usine et du Capital encore vierge d’un progrès social qui peine à rattraper l’évolution technologique. C’est aussi le temps des grandes migrations qui pour encore satisfaire à Sucre, ce même vieux tyran, ouvrent plus encore notre archipel à toutes les parties du Monde et fondent la Guadeloupe contemporaine. »

 

Thierry L’Etang, Direction scientifique et culturel

© 2018 MEMORIAL ACTe