ENGLISH

BOKANTAJ, Richepance a t-il rétbali l’esclavage en Guadeloupe?

Salle des congés et des arts vivants 17 Juil - 2018
Événement gratuit
entrée libre et gratuite sans réservation

les événements

René BELENUS et Frédéric RÉGENT,

La mémoire collective a retenu que le général Richepance est venu pour rétablir l’esclavage en Guadeloupe et que Louis Delgrès et Joseph Ignace ont lutté contre ce rétablissement. Pourtant, les recherches effectuées ces vingt dernières tendent à donner une autre lecture historique des événements de 1802. En effet, si Napoléon Bonaparte décide de rétablir l’esclavage en Guadeloupe le 16 juillet 1802, nous n’avons trouvé, à ce jour, aucun document donnant une telle instruction à Richepance.

Ce dernier, dans son arrêté du 17 juillet 1802, en supprimant la citoyenneté de tous les hommes de couleur, en supprimant le salaire et en rétablissement le fouet et les chaînes, a-t-il exécuté des ordres ou pris une initiative personnelle? D’autant qu’en Guyane, Bonaparte attend plusieurs mois pour rétablir l’esclavage et qu’en Guadeloupe il ne le sera officiellement qu’en mai 1803, bien après le décès de Richepance survenu le 2 septembre 1802.

Pas de vidéos disponible

Comment venir au macte

  • Lundi : Fermé
  • Mardi au Samedi : 9h00 - 19h00
  • Dimanche : 10h00 - 18h00
MÉMORIAL ACTe

Darboussier
97110 POINTE-A-PITRE
GUADELOUPE - FWI

+590 (0)590 25 16 00

nous contacter
Tarif individuel
Tarif plein : 15 €
Tarif réduit : 10 €

(tarif exposition permanente, hors expositions temporaires et internationales)

Tarif enfant
Tarif plein : 5 €

(tarif réservé aux enfants de 3 à 12ans)

Tarif pass annuel
Pass annuel: 35 €

(accès individuel illimité à la salle d’exposition permanente uniquement)

Tarif pass famille
Tarif plein : 45 €

( 2 adultes + 2 à 5 enfants de la même famille)

Acheter un billet

© 2018 MEMORIAL ACTe