ENGLISH

Acta Non Verba par Marielle Plaisir

Salle des congrès et des arts vivants 17 Mar - 2017
Événement gratuit
entrée libre et gratuite sans réservation

les événements

La performance de Marielle Plaisir

 

Dans le cadre de la performance «ACTA NON VERBA», Marielle Plaisir se met en scène et fait de son corps un instrument d’expression et de questionnement. Selon l’artiste, il n’y a pas de corps existant de façon absolue. Celui-ci est lié à toute une série de contextes, d’objets, de vêtements, etc. A partir de là, elle pense la question de son travail et la positionne au sein de la problématique qui lie ses recherches sur les rapports de domination, les questions du pouvoir et de l’identité, de l’être et du paraître. Elle affirme ainsi que le vêtement est à la base de la réalité sociale.

 

Marielle Plaisir considère le vêtement comme un instrument d’une efficacité redoutable dans notre société contemporaine. Vêtue d’un vêtement de l’époque coloniale, elle fait l ‘expérience d’ usurper une autre identité par le truchement du vêtement et endosse- de façon métaphorique – la posture des populations dirigeantes qui sont restées passives et celles qui le sont aujourd’hui encore, face aux dominations quelles qu’elles soient , aux discriminations et aux injustices liées à la race ou au niveau social.

Ses gestes à la fois dénoncent ceux qui ne veulent pas ‘voir’, pas ‘entendre’, et pas ‘parler’, mais de façon contradictoire, ses mêmes gestes incitent aussi à Agir, plutôt que ‘parler’, ‘dire’, ‘écouter’.

ACTA NON VERBA / ACTE DON’T SPEAK /  AGIS, NE PARLE PAS.

Durant plus d’une heure, l’artiste invite le public à faire l’expérience d’une confrontation réelle entre ce qu’ils voient et perçoivent, et ce qu’ils sont au plus profond d’eux.

 

Depuis 2014, Marielle Plaisir accompagne certains de ces travaux par une voix.  ‘J’ai fait un rêve ‘ de Gabriel Fauré, (auteur qu’elle affectionne particulièrement), est un chant d’amour , qui contrebalance un problématique ‘activiste’ vers une poésie incitant à l’amour.

 

L’artiste Marielle Plaisir

Les travaux les plus récents de la plasticienne Marielle PLAISIR, s’attardent à la frontière de la philosophie, de la sociologie, de ‘Histoire et de la mémoire pour produire des dispositifs mnémotechniques.

ACTA NON VERBA interroge le concept de domination, qui existe depuis l’esclavage jusqu’à aujourd’hui. Le fil conducteur tout au long de l’œuvre de l’artiste est une critique des préjugés, selon laquelle le pouvoir politique est soi-disant «un fait naturel».

 

Marielle Plaisir déclare donc que le pouvoir est un fait politique plutôt qu’un fait naturel qui ne se manifeste et n’évoluent dans des conditions spécifiques et n’évolue que dans des contextes socioculturels et historiques spécifiques.

 

Pour soutenir cette problématique, elle emploie un large éventail de données : les communautés animales, les formes archaïques du pouvoir politique au sein des communautés dites «primitives», le pouvoir du roi pendant l’esclavage, l’innovation par les mouvements ouvriers modernes et  l’émancipation historique de la bourgeoisie dans les îles des Caraïbes.

 

Critique de l ‘«atmosphère sociale» actuelle, elle définit la domination comme jouant un rôle primordial dans la reproduction des relations sociales dominantes, qui se trouve au cœur même de la mondialisation. Elle incorpore ce que Pierre Bourdieu (philosophe français) appelle la «violence symbolique», qui consiste à forcer l’acceptation par toute une communauté de tout acte de pouvoir légitime.

Ses œuvres empruntent une imagerie et une poétique inspirées de la littérature caribéenne et française, des tapisseries de la bourgeoisie française des XVII et XVIII siècles et de la période où Louis XIV organisait une longue succession de «Plaisirs» dans ses jardins de Versailles.

Informations pratiques :

Date : vendredi 17 mars
Heure : 20h
Lieu : Salle des congrès et des arts vivants

Entrée libre

 

Pas de vidéos disponible

Comment venir au macte

  • Lundi : Fermé
  • Mardi au Samedi : 9h00 - 19h00
  • Dimanche : 10h00 - 18h00
MÉMORIAL ACTe

Darboussier
97110 POINTE-A-PITRE
GUADELOUPE - FWI

+590 (0)590 25 16 00

nous contacter
Tarif individuel
Tarif plein : 15 €
Tarif réduit : 10 €

(tarif exposition permanente, hors expositions temporaires et internationales)

Tarif enfant
Tarif plein : 5 €

(tarif réservé aux enfants de 3 à 12ans)

Tarif pass annuel
Pass annuel: 35 €

(accès individuel illimité à la salle d’exposition permanente uniquement)

Tarif pass famille
Tarif plein : 45 €

( 2 adultes + 2 à 5 enfants de la même famille)

Acheter un billet

© 2017 MEMORIAL ACTe