ENGLISH

L’Orchidée Violée de Bernard G. Lagier

Salle des congrès et des arts vivants 24 Mar - 2017

les événements

Présentée lors du off du dernier festival d’Avignon en juillet 2016, cette pièce de théâtre repose sur le monologue d’une jeune mère dont le destin tragique évoque le thème des violences dans les familles. 

« Maria raconte son histoire celle d’une Orchidée, cette fleur à laquelle Pline L’Ancien attribue à un pouvoir sexuel et à laquelle on accorde à partir du XVIIème siècle des vertus aphrodisiaques. Violée par son père et maintenant par son fils-frère issu de cet inceste elle refuse de le livrer aux armées du Président Vonvon : « Je suis une orchidée violée […] Même rétrécie , je me réjouis de pouvoir tacher de couleurs chaudes cet amour noir que m’offre la vie. ». La gageure consistait à ce que Maria, s’adresse non pas à un public en tant que groupe mais à chaque spectateur singulier, non pas pour le sommer de participer à un spectacle, non pas pour en faire un « spect-acteur » (…) ni même pour l’amener à une réflexion sociale ou politique sur la situation décrite, mais pour construire une expérience sensible dans laquelle son attention à la fois profonde, souterraine et flottante, détachée de tout réalisme renvoie à l’interrogation de l’énigme qui le constitue. Faire du texte un quatrième mur transparent, perméable, aérien et tangible derrière lequel la comédienne s’efface et se transforme en passeur du verbe refusant d’illustrer le texte ou d’en induire le sens par des intonations plus ou moins habiles, faire entendre « la voix muette de l’écriture » comme le dit si bien Marguerite Duras, voilà̀ ce à quoi était convoquée Astrid Mercier. A-t-elle répondu à cet appel exigeant et éreintant ? » Roland Sabra

La représentation sera suivie d’une rencontre avec l’auteur, l’interprète et le metteur en scène pour parler de cette pièce de théâtre.

Astrid Mercier interprète Maria,

Texte : Bernard Lagier,

Mise en scène : Hassane Kassi Kouyaté

Lumières : Marc-Olivier René

Costumes : Anuncia Blas

Production : Tropiques Atrium Scène nationale

 

A propos de l’auteur

Bernard G. Lagier est président de l’association « Ecritures Théâtrale Contemporaines en Caraïbe » depuis décembre 2005. 

 

Informations pratiques :

Date : Vendredi 24 mars
Heure : 20h
Lieu : Salle des congrès et des arts vivants

Tarif : 18€, 15€  et 8€

Pas de vidéos disponible

Comment venir au macte

  • Lundi : Fermé
  • Mardi au Jeudi : 9h00 - 19h00
  • Vendredi au Samedi : 9h00 - 20h00
  • Dimanche : 10h00 - 18h00
MÉMORIAL ACTe Guadeloupe

Darboussier - Rue Raspail POINTE-A-PITRE - Guadeloupe - FWI

+590 (0)590 25 16 00

nous contacter
tarif individuel
Tarif réduit : 10 €
Tarif plein : 15 €

(tarif exposition permanente et temporaire, hors expositions internationales)

tarif pass annuel
Tarif réduit : XX €
Tarif plein : 35 €

(accès individuel illimité à la salle d’exposition permanente uniquement)

tarif pass famille
Tarif plein : 45 €

( 2 adultes + 2 à 5 enfants de la même famille)

Acheter un billet

© 2017 MEMORIAL ACTe