ENGLISH

REGLEMENT INTERIEUR DES ESPACES DE VISITES DU MEMORIAL ACTE

LE 7 JUILLET 2015

TITRE I – ACCES AUX ESPACES D’ACCUEIL ET CIRCULATION DANS LES ESPACES OUVERTS AU PUBLIC

TITRE II – ACCES A L’EXPOSITION PERMANENTE ET AUX EXPOSITIONS TEMPORAIRES

TITRE III – DISPOSITIONS RELATIVES AUX GROUPES

TITRE IV – CASIERS ET GESTION DES EFFETS PERSONNELS

TITRE V – PROTECTION DES PERSONNES, DES BIENS, DES OEUVRES ET DES BATIMENTS

TITRE VI – PRISES DE VUE, ENREGISTREMENTS, COPIES

TITRE VII – INFRACTIONS AU PRESENT REGLEMENT ET SANCTIONS

TITRE VIII – DISPOSITIONS FINALES

 

PREAMBULE

 

Champ d’application du présent règlement

 

 

Des personnes 

Le présent règlement est applicable, dans son intégralité, aux visiteurs du centre Caribéen d’expression de la mémoire et de la traite de l’esclavage le « MEMORIAL ACTe » ainsi que :

 

  • aux personnes ou groupements autorisés à utiliser certains locaux pour des réunions, réceptions, conférences, concerts, spectacles ou cérémonies diverses

 

  • à toute personne étrangère aux services, présente dans l’établissement, même pour des motifs professionnels

 

A tout moment, les visiteurs sont tenus de se conformer aux prescriptions des agents d’accueil et de surveillance du MEMORIAL ACTe et du service de sécurité.

 

Des espaces

Les espaces d’accueil comprennent l’ensemble des espaces ouverts au public, situés avant le contrôle d’accès aux collections.

 

Les collections comprennent l’ensemble des espaces ouverts au public situés après le contrôle d’accès aux collections permanentes et temporaires.

 

L’accès et la circulation dans tout espace du MEMORIAL ACTe ouvert au public, et notamment dans les espaces d’accueil, sont soumis aux dispositions de l’article 3 du présent règlement.

 

L’accès et la circulation dans les collections sont soumis aux dispositions des articles 3 et 4 du présent règlement.

 

TITRE I

 

ACCES AUX ESPACES D’ACCUEIL ET CIRCULATION DANS LES ESPACES OUVERTS AU PUBLIC

 

 

ARTICLE 1er

Les espaces d’accueil sont constitués : de l’exposition permanente, de l’exposition temporaire, le jardin Créole, le Morne Mémoire, la passerelle, le parvis, la place de la commémoration, la promenade du littoral, la terrasse évènementielle, la salle des congrès, les parkings.

 

Le Président-directeur de l’établissement fixe les dates correspondant aux fêtes légales, au cours desquelles le MEMORIAL ACTe sera fermé.

 

ARTICLE 2

L’accès aux espaces d’accueil est libre, sous réserve de respecter et de se conformer à l’ensemble des dispositions du présent règlement.

 

Le public peut à tout moment être soumis à un contrôle de proximité et à un contrôle de ses effets personnels.

 

En cas de détection d’un objet interdit, l’accès aux espaces d’accueil et aux expositions peut être interdit.

 

ARTICLE 3

Il est strictement interdit d’introduire dans les espaces ouverts au public des objets qui, par leurs caractéristiques ou leur destination, présentent un risque pour la sécurité des personnes, des biens, des œuvres et/ou des bâtiments.

 

En conséquence, il est notamment interdit d’introduire :

 

  • des armes et des munitions

 

  • des outils, notamment les cutters, tournevis, clefs, marteaux, pinces et sécateurs

 

  • des générateurs d’aérosol (par exemple les teintures, peintures et laques) contenant des substances susceptibles d’endommager les œuvres, les bâtiments et/ou les équipements de sécurité

 

  • des armes blanches (définies à la sixième catégorie du paragraphe I de l’article 2B du décret du 6 mai 1995 susvisé) notamment les poignards, les couteaux, les matraques, les coups de poing

et des rasoirs « sabre » pliants ou non

 

A l’entrée des espaces d’accueil, les petits couteaux de poche font l’objet, sous contrôle des agents les ayant détectés, d’un dépôt obligatoire dans l’une des consignes mises à disposition par le MEMORIAL ACTe :

 

  • des générateurs de produits incapacitant ou neutralisant, des armes électriques de neutralisation des personnes

 

  • des battes de base-ball ou tout objet pouvant servir à frapper un individu

 

  • des objets excessivement lourds, encombrants ou nauséabonds

 

  • des œuvres d’art ou objets d’antiquité

 

  • les boissons et toutes les formes de nourriture étant interdits à l’intérieur des salles d’exposition, voir article 8

 

  • des animaux,

 

  • des substances explosives, inflammables ou volatiles

 

Néanmoins, les copistes dûment habilités sont autorisés à utiliser de telles substances afin d’effectuer leur travail, sous le contrôle des agents chargés de la surveillance ou des sapeurs-pompiers.

Il ne peut être constitué aucune réserve supérieure à la quantité nécessaire pour une utilisation journalière.

 

Toute infraction à ces dispositions, constatée lors du contrôle effectué aux espaces d’accueil, autorise la Direction de la surveillance à alerter les forces de l’ordre.

 

TITRE II

 

ACCES A LA COLLECTION PERMANENTE ET AUX EXPOSITIONS TEMPORAIRES

 

ARTICLE 4

Les espaces d’expositions sont ouverts aux horaires suivants :

 

  • de 9h à 19h le mardi, mercredi et jeudi
  • de 9h à 20h le vendredi et samedi
  • de 10h à 18h le dimanche Fermeture hebdomadaire le lundi

 

L’évacuation des salles commençant avant la fermeture des expositions ainsi que le prévoit l’article 7.

A titre exceptionnel, le Président-directeur de l’établissement peut décider de modifier ces horaires pour accueillir certains évènements.

 

ARTICLE 5

 

L’établissement du MEMORIAL ACTe fixe le montant des droits d’entrée, des prestations diverses, des manifestations dans la salle polyvalente et/ou sur la terrasse évènementielle et les conditions dans lesquelles certains visiteurs bénéficient de la gratuité ou d’une réduction de tarif.

 

ARTICLE 6

 

L’entrée et la circulation dans les collections du MEMORIAL ACTe pendant les heures d’ouverture au public sont subordonnées à la possession d’un titre en cours de validité émis par la billetterie à l’entrée des espaces d’expositions.

 

Est un titre en cours de validité :

 

  • le billet du droit d’entrée

 

  • le titre justifiant de la gratuité de l’entrée

 

  • le pass enseignant, les cartes d’abonnement annuel

 

  • le badge du personnel

 

  • le billet de réservation (incluant les droits de prestations s’il y a lieu), l’autorisation de visite en groupe (chaque membre du groupe devant être en possession de son titre d’accès individuel) pour les groupes constitués.

 

Des contrôles inopinés peuvent être effectués à tout moment de la visite par le personnel d’accueil et de surveillance du MEMORIAL ACTe.

 

 

 

ARTICLE 7

 

La vente des billets du jour est suspendue 1h30 avant la fermeture effective de l’exposition permanente et de l’espace des expositions temporaires, soit à 17h30, 18h30 ou 16h30.

 

Les mesures d’évacuation des salles sont prises environ 10 minutes avant la fermeture du centre.

 

ARTICLE 8

 

Les prescriptions suivantes sont observées dans les collections et espaces dédiés aux expositions temporaires en supplément.

 

Ces prescriptions spécifiques s’ajoutent aux prescriptions générales contenues aux articles 3 et 4.

 

  • Il est notamment interdit :

 

  • de toucher les œuvres

Des dérogations individuelles peuvent être accordées par le Président-directeur de l’établissement en faveur des aveugles et des personnes malvoyantes.

 

  • d’examiner les œuvres à la loupe

Des dérogations individuelles peuvent être accordées par le Président-directeur de l’établissement en faveur des personnes malvoyantes.

 

  • de s’appuyer sur les vitrines, socles et autres éléments de présentation

 

  • de désigner les œuvres par des objets risquant de les endommager (par exemple, crayons ou autres instruments d’écriture)

 

  • de cracher au sol, sur les murs ou sur les œuvres

 

  • de gêner le public par toute manifestation bruyante,

 

  • De surcroît, l’accès aux collections est strictement interdit :

 

  • aux porteurs de sacs, serviettes, bagages, paquets, cartons à dessins dont la dimension est supérieure au gabarit 50 cm x 25 cm x 40 cm

 

  • aux trottinettes, rollers, planches à roulettes
  • aux poucettes

 

  • aux parapluies,

 

  • aux sacs ou emballages de toutes sortes, même lorsque ceux-ci sont tenus rangés dans un vêtement ou un autre sac

 

  • aux reproductions d’œuvres d’art, aux moulages

 

  • aux instruments de musique

 

  • aux casques de motocycles

 

  • aux pieds et aux supports d’appareils de prise de vue ainsi qu’aux dispositifs d’éclairage et leurs supports, sous réserve des dispositions du Titre VI

 

  • au matériel destiné à l’exécution d’œuvres d’art ou de copies (notamment les toiles, panneaux, aquarelles, gouache, etc…), sauf autorisation prévue à l’article 3

 

Les visiteurs doivent, avant le franchissement du contrôle d’accès aux collections, ranger les aliments et boissons dans les consignes prévues à cet effet avant d’accéder aux collections ou s’en défaire dans les endroits prévus à cet effet.

 

 

TITRE III

 

 

DISPOSITIONS RELATIVES AUX GROUPES

 

ARTICLE 9

Les groupes doivent obligatoirement réserver un horaire de visite auprès de la direction en charge de la gestion des groupes.

 

Le responsable du groupe est tenu de rester à proximité de son groupe pendant toute la durée de la visite.

 

 

ARTICLE 10

Les visiteurs en groupe ne doivent en aucun cas gêner les autres visiteurs.

 

A titre exceptionnel, et en cas d’affluence excessive dans les salles, les guides animateurs peuvent limiter l’accès à un groupe le temps de gérer le flux de personnes.

 

Les groupes sont constitués à partir de 8 personnes ou plus y compris l’accompagnateur.

 

L’effectif de chaque groupe ne peut excéder 25 personnes (hors groupes scolaires, limités à l’effectif d’une classe). Les grands groupes seront donc fractionnés.

 

Les visites de groupe d’enfants (scolaire ou autre) s’effectuent obligatoirement sous la conduite d’un guide animateur dédié qui s’engage à faire respecter l’ensemble du présent règlement et la discipline au groupe sous condition de réservation.

 

Pour les groupes scolaires, il est exigé au minimum un accompagnateur pour 15 élèves (pour le primaire) et un pour 20 élèves au-delà du primaire.

 

ARTICLE 11

Un groupe ne peut accéder aux espaces d’accueil que lorsque son responsable est porteur d’une autorisation de visite en groupe ou d’une réservation pour une prestation du service en charge de la gestion des groupes mentionnant le jour et l’heure auxquels le groupe est autorisé à visiter le MEMORIAL ACTe.

 

Dans le cas contraire, le responsable de groupe se rend seul à l’accueil des groupes le jour de la visite pour y retirer, dans la limite des disponibilités, la réservation et l’autorisation de visite nécessaires.

 

En attendant que le responsable effectue les formalités nécessaires, le groupe patiente en dehors des passages, selon les indications données par le personnel d’accueil et de surveillance.

 

 

ARTICLE 12

L’autorisation de visite est délivrée à l’accueil des groupes, le jour de la visite, sur présentation de l’autorisation de la confirmation de réservation.

 

Les visites des espaces d’expositions effectuées par un guide conférencier extérieur ne sont autorisées que sur présentation d’une carte professionnelle en cours de validité et sous validation du directeur scientifique et culturel.

 

 

 

ARTICLE 13

Le non-respect des articles du titre III expose le contrevenant à l’interdiction de réserver à nouveau pour une visite en groupe.

 

Les contrôles peuvent être effectués à tout moment de la visite par les agents habilités par la Direction, par les agents chargés du contrôle des titres d’accès aux expositions, ainsi que par les agents du service de la surveillance.

 

ARTICLE 14

La participation aux visites avec guide peut supposer d’utiliser un casque d’écoute (audioguide) compris dans le prix du titre d’entrée.

 

Cet audioguide étant la propriété du MEMORIAL ACTe, il est à restituer obligatoirement en quittant les espaces d’exposition.

 

 

 

 

 

 

 

 

TITRE IV

 

 

CASIERS ET GESTION DES EFFETS PERSONNELS

 

 

ARTICLE 15

Des casiers sont mis gratuitement à la disposition des visiteurs pour y déposer leurs effets personnels et notamment les vêtements, cannes, parapluies et bagages. Le dépôt dans un casier donne lieu à la remise d’une clef.

 

Les casiers sont réservés seulement aux visiteurs des espaces d’expositions.

 

 

ARTICLE 16

Tout   dépôt  dans  un     casier doit être retiré le jour même avant la fermeture de l’établissement.

 

Au terme d’un délai de 48 heures, les objets non retirés seront considérés comme des objets trouvés.

 

ARTICLE 17

Les objets trouvés dans le MEMORIAL ACTe seront remis au service accueil de l’établissement et seront conservés pendant une durée d’un mois.

 

Au-delà de cette période de 1 mois et 1 jour, ces objets seront considérés comme étant la propriété du MEMORIAL ACTe.

 

Le Directeur de l’établissement sera le seul à décider de la conduite à tenir vis-à-vis de ces objets.

 

 

TITRE V

 

PROTECTION DES PERSONNES, DES BIENS, DES OEUVRES ET DES BATIMENTS

 

ARTICLE 18

Les visiteurs doivent s’abstenir de tout acte susceptible de menacer la sécurité des personnes et des biens.

Les parents d’enfants mineurs et toute personne en charge de la surveillance de mineurs sont responsables des actes de ces enfants mineurs. En conséquence, ils veillent particulièrement au respect des différents points ci-dessous énoncés.

 

ARTICLE 19

Une attitude et une tenue correcte sont exigées des visiteurs, tant vis-à-vis du personnel de l’Etablissement que des autres usagers.

 

  • Il est interdit :

 

  • de marcher pieds-nus

 

  • de circuler dans une tenue susceptible de générer un trouble à la tranquillité publique

 

  • de s’allonger dans tous les espaces du centre

 

  • Il est de plus interdit d’effectuer toute action portant atteinte à la sécurité et aux bonnes conditions de visite et notamment :

 

  • de franchir des barrières ou un dispositif destiné à contenir le public ou des portes de sécurité

 

  • d’utiliser l’ascenseur de manière abusive pouvant provoquer un dysfonctionnement de celui-ci

 

  • d’effectuer des inscriptions ou des graffitis de quelque nature que ce soit

 

  • de se livrer à des courses, glissades, bousculades ou escalades

 

  • de gêner la circulation du public et d’entraver les passages et issues, notamment en s’asseyant sur les escaliers

 

  • de fumer, de manger ou de boire dans le hall billetterie et les espaces d’exposition

 

  • de jeter à terre des papiers ou détritus, ou de coller de la gomme à mâcher

 

  • d’abandonner, même quelques instants, des objets personnels

 

  • de laisser sans surveillance des enfants mineurs

 

  • d’utiliser des sièges pliants et cannes-siège sans autorisation du personnel d’accueil et de surveillance

 

  • de déplacer les sièges ou le mobilier sans autorisation du personnel d’accueil et de surveillance

 

  • de faire usage de supports d’appareils de prise de vue ainsi que de dispositifs d’éclairage ou de leurs supports (sous réserve des dispositions du Titre VI)

 

  • de manipuler sans motif un boîtier d’alarme-incendie ou des moyens de secours (extincteur, robinet d’incendie armé, colonne humide, etc. …)

 

  • de manipuler des systèmes d’alarme contre le vol

 

  • de procéder à des quêtes ou à des pétitions

 

  • de se livrer à tout commerce, publicité, propagande, racolage, rassemblements ou manifestations

 

Les fauteuils roulants sont autorisés, toutefois, l’établissement décline toute responsabilité pour les dommages causés par des tiers à leurs occupants.

 

Des fauteuils roulant et portes bébé sont à disposition des visiteurs sous condition.

 

ARTICLE 20

Tout accident, malaise d’une personne ou événement anormal est immédiatement signalé à un agent de la surveillance, à tout autre employé du MEMORIAL ACTe ou directement au service des sapeurs-pompiers.

 

Si parmi les visiteurs, un médecin, un infirmier ou un secouriste intervient, il doit présenter sa carte professionnelle à l’agent de surveillance et demeurer auprès du malade ou de l’accidenté jusqu’à son évacuation ; il est invité à laisser son nom et son adresse à l’agent de surveillance présent sur les lieux ainsi qu’au membre de la Direction présent à ce moment-là.

 

ARTICLE 21

En présence d’un début d’incendie, le plus grand calme doit être observé. Le sinistre doit être signalé immédiatement :

 

  • verbalement, soit à un agent de surveillance, à tout autre employé du MEMORIAL ACTe ou soit directement au service des sapeur-pompiers

 

  • par l’utilisation des boîtiers d’alarme répartis dans les espaces et reliés au poste central de sécurité

 

Si l’évacuation du bâtiment est nécessaire, il y est procédé dans l’ordre et la discipline sous  la conduite du personnel d’accueil et de surveillance ainsi que, le cas échéant, des autres employés, notamment dans les espaces de services et les commerces, conformément aux consignes reçues.

 

ARTICLE 22

Tout enfant égaré est confié à un agent de surveillance qui le conduit à l’accueil des  visiteurs.

 

ARTICLE 23

Les objets abandonnés paraissant présenter un danger pour la sécurité de l’Etablissement pourront être détruits sans délai ni préavis par les services compétents de la Police nationale.

 

ARTICLE 24

En cas de vol ou de tentative de vol dans le MEMORIAL ACTe, des dispositions d’alerte peuvent être prises, comportant notamment la fermeture des accès et le contrôle des sorties pouvant comprendre une inspection visuelle des bagages ou une fouille à corps par des officiers de Police judiciaire.

 

ARTICLE 25

En cas d’affluence excessive, de troubles, de grèves et en toute situation de nature à compromettre la sécurité des personnes ou des biens, il peut être procédé à l’arrêt partiel ou total de la vente de billets et à la fermeture totale ou partielle du MEMORIAL ACTe à tout moment de la journée ou à la modification des horaires d’ouverture.

 

Aucun remboursement de billet ne saurait être réclamé au MEMORIAL ACTe dans le cadre de l’application de cet article.

 

Le Président-directeur de l’établissement est habilité à prendre toute mesure imposée par des circonstances exceptionnelles.

 

ARTICLE 26

 

Pour des motifs de sécurité, il peut être demandé aux visiteurs d’ouvrir sacs et paquets et d’en présenter ou d’en faire connaître le contenu à l’entrée ou à la sortie comme en tout endroit du MEMORIAL ACTe à la requête du personnel d’accueil et de surveillance.

 

ARTICLE 27

 

Les espaces d’accueil du MEMORIAL ACTe sont placés sous vidéosurveillance (Loi n° 95-73 du 21/01/95 et Décret n° 96-926 du 17/10/96), les visiteurs en sont avertis par le biais de la signalétique.

 

 

TITRE VI

 

PRISES DE VUE, ENREGISTREMENTS COPIES ET ENQUETES

 

ARTICLE 28

Dans la salle d’exposition permanente, les œuvres ne peuvent pas être photographiées ou filmées pour l’usage privé du visiteur.

L’usage des flashes, et autres dispositifs d’éclairage est prohibé.

 

Dans les salles d’expositions temporaires, il est interdit de photographier et de filmer.

 

Il est également interdit de filmer et de photographier les installations et les équipements techniques.

 

Des autorisations exceptionnelles peuvent être accordées par le Président-directeur de l’établissement sous demande d’autorisation au préalable auprès de la direction de la communication.

 

ARTICLE 30

La photographie professionnelle, le tournage de films, l’enregistrement d’émissions radiophoniques et de télévision sont soumis à une réglementation particulière et à l’autorisation préalable écrite du Président directeur de l’établissement. Pour se faire, il faut prendre l’attache du directeur de la communication.

 

La délivrance d’une autorisation s’accompagne de la remise d’un exemplaire du cahier des charges fixant les conditions d’utilisation du domaine.

 

Tout enregistrement, prise de vue ou prise de son dont le personnel et le public pourraient faire l’objet nécessite, outre l’autorisation du Président-directeur de l’établissement, l’accord des intéressés.

Le MEMORIAL ACTe décline toute responsabilité vis-à-vis des tiers en cas d’infraction à ces dispositions.

 

ARTICLE 31

L’exécution de copies d’œuvres du musée nécessite une autorisation du Président-directeur de l’établissement. Toute demande d’autorisation doit être préalablement adressée à la direction scientifique et culturelle et à la direction de la communication par courrier ou par Email en vue d’obtenir une autorisation écrite.

 

Les bénéficiaires sont tenus de se conformer à la présente réglementation et aux prescriptions particulières qui leur sont communiqués en ce qui concerne notamment la protection des œuvres à copier, le bon ordre et les droits de reproduction éventuels.

 

Les croquis à main levée sur papier ou carton léger de dimension maximale de 50 cm x 40 cm au crayon à mine sont autorisés dans les collections permanentes comme dans les expositions temporaires, sous réserve que leurs auteurs ne gênent ni la vue ni la circulation des autres visiteurs. La taille des éventuels cartons à dessin ne peut, de la même manière, excéder la dimension de 50 x 40 cm.

 

ARTICLE 32

Toute enquête, tout sondage d’opinion auprès des visiteurs doivent être soumis à une autorisation préalable du Président-directeur de l’établissement.

 

TITRE VII

 

INFRACTIONS AU PRESENT REGLEMENT ET SANCTIONS

 

ARTICLE 33

Les visiteurs sont tenus de déférer aux injonctions qui leur sont adressées en application du présent règlement, par le personnel d’accueil et de surveillance de l’établissement.

Le refus de déférer aux dispositions contenues dans le présent règlement peut entraîner l’interdiction d’accès, l’éviction immédiate de l’établissement et/ou, le cas échéant, l’engagement de poursuites judiciaires.

 

 

ARTICLE 34

Tous les personnels du MEMORIAL ACTe, et tout particulièrement ceux d’accueil et de surveillance, sont chargés de faire appliquer le présent règlement.

 

ARTICLE 35

Toute menace, injure, proférée à l’encontre du personnel de l’établissement dans l’exercice de ses fonctions, donnera lieu à des poursuites contre leurs auteurs.

 

ARTICLE 36

La destruction, la mutilation ou la dégradation intentionnelle des constructions, des plantations, des statues ou des objets d’art constituent un délit passible des peines prévues aux articles 322-1 à 322-4 du Code Pénal.

 

 

 

TITRE VIII

DISPOSITIONS FINALES ARTICLE 37

Des fiches de suggestions ou de commentaires sont tenues à la disposition des visiteurs au comptoir d’accueil.

 

 

ARTICLE 38

Le présent règlement est porté à la connaissance du public par voie d’affichage.

 

 

ARTICLE 39

Le Président-directeur de l’établissement « MEMORIAL ACTe » est responsable de l’application du présent règlement qui entre en vigueur le 7 Juillet 2015.

 

 

Comment venir au macte

  • Lundi : Fermé
  • Mardi au Samedi : 9h00 - 19h00
  • Dimanche : 10h00 - 18h00
MÉMORIAL ACTe

Darboussier
97110 POINTE-A-PITRE
GUADELOUPE - FWI

+590 (0)590 25 16 00

nous contacter
Tarif individuel
Tarif plein : 15 €
Tarif réduit : 10 €

(tarif exposition permanente, hors expositions temporaires et internationales)

Tarif enfant
Tarif plein : 5 €

(tarif réservé aux enfants de 3 à 12ans)

Tarif pass annuel
Pass annuel: 35 €

(accès individuel illimité à la salle d’exposition permanente uniquement)

Tarif pass famille
Tarif plein : 45 €

( 2 adultes + 2 à 5 enfants de la même famille)

Acheter un billet

© 2018 MEMORIAL ACTe