La sculpture “Entreponts” a été conçue pour le Mémorial Acte et réalisée exclusivement en céramique. Mise en exergue par deux vitrines exposant les biens dignes d’échanges dans le système du commerce triangulaire, la sculpture « Entreponts » dénonce l’objectivation et la marchandisation de l’humain par le capital. Elle questionne sur la place de l’Homme en tant que « bien » ou « richesse » et sur la pertinence d’un système fondé sur une telle aberration. Avec un regard contemporain, son aspect volontairement cubique est une référence à la containérisation et aux échanges maritimes. « Entreponts » fonctionne également comme un carottage de navire négrier, pour ainsi en restituer toute l’horreur.

 

Pablo et Serge Castillo, Entreponts, céramique, grès noir, poudre d’or, défense d’éléphant, 2015, 173x90x90cm. Pointe-à-Pitre, fonds MACTe, coll. Région Guadeloupe, Inv.2017.0.50 et 2022.0.6.1.

Crédits photo : Guillaume Aricique pour le MACTe.