ENGLISH
Mardi - dimanche tous nos horaires et tarifs

réservez et privatisez un espace du Macte

Nos espaces

Acheter vos tickets ici

Billetterie en ligne

Nous sommes à votre écoute

contacter le MACTe

exposition temporaire

Exposition Temporaire

Événements

01 Avr
Festival Nouveaux Regards
9h30-20h
salle des congrès et des arts vivants
Festival Nouveaux Regards
9h30-20h
salle des congrès et des arts vivants

details

Le Mémorial ACTe est heureux d’accueillir en ses murs plusieurs temps forts de la première édition de Nouveaux Regards, festival d’un autre cinéma (31 mars – 2 avril) en Caraïbe organisé par l’ACIA (l’Association Cinémas d’Ici et d’Ailleurs) en partenariat avec la Région Guadeloupe et Canal+.

La nouveauté et l’innovation sont au cœur de la démarche des organisateurs, des passionnés de cinéma professionnels du secteur culturel et cinématographique.

Ce festival vise à mettre en lumière des productions internationales récentes ayant une approche inédite ou un élément nouveau significatif (premiers films, premières apparitions de comédiens prometteurs, approche artistique originale…).

En parallèle une rétrospective consacrée aux grands réalisateurs de la vague New Jack du cinéma des années 90 sera proposée à travers la programmation des films emblématiques de Spike Lee ou John Singleton : Do the right Thing et Boyz’n the hood. Réalisateurs immenses qui ont eu, en leur temps, un regard nouveau.

 

Des master classes, des conférences, des projections de films et de courts métrages, y compris en 3D grâce à un casque de réalité virtuelle implanté au Mémorial ACTe, sont au programme de cette manifestation très dense !

Quelques temps forts du Festival Nouveaux regards au Mémorial ACTe

La VR Room

Située au 1er étage du Mémorial ACTE, la VR Room (Virtual Reality Room) – salle des ateliers modulables – vous permettra de vous immerger dans un autre espace-temps pour découvrir des courts-métrages avec une vision à 360°. Une expérience inédite pour nombre d’entre nous qui risque d’attirer les foules ! Alors soyez avertis qu’un nombre maximum de 7 personnes par séance est autorisé et que l’accès à la salle est possible à partir 13 ans.

Horaires d’ouverture :

  • samedi 1er avril : de 16h à 19h
  • dimanche 2 avril : de 14h à 20h

Conférence & Master Class

 

« Quels modèles de distribution pour le cinéma indépendant ? » sera le thème de la conférence organisée par Lucius Barre à 11h30 le samedi 1er avril à 11h30.

« Le cinéma à l’heure du numérique, quelles sont les incidences sur la production et la diffusion ? » sera le sujet abordé par Pascal Abaul dans le cadre d’une master class organisée le samedi 1er avril à 14h.

« Nouveaux écrans, nouveaux usages, nouvelles narrations exploration d’un nouvel espace de création et de diffusion » sera la thématique abordée par Anna Charrière à partir de 15h le samedi 1er avril.

Good Morning Café

A partir de 9h30, dimanche 2 avril, venez découvrir un film précédé d’un petit-déjeuner.

 

Informations pratiques :

Lieu : VR Room (salle des ateliers modulables, 1er étage) et salle des congrès et des arts vivants

Date : samedi 1er avril et dimanche 2 avril 2017

Tarif : Festi Pass à 22€ pour 4 places, rechargeable par tranche de 4 places pour 20€

Tickets à l’unité : 6€ / place

 

 


heures

9h30-20h


Lieu de l’événement

salle des congrès et des arts vivants


voir l'evenement ×
20170401 9h30-20h 20170401 9h30-20h Europe/London Festival Nouveaux Regards

Le Mémorial ACTe est heureux d’accueillir en ses murs plusieurs temps forts de la première édition de Nouveaux Regards, festival d’un autre cinéma (31 mars – 2 avril) en Caraïbe organisé par l’ACIA (l’Association Cinémas d’Ici et d’Ailleurs) en partenariat avec la Région Guadeloupe et Canal+.

La nouveauté et l’innovation sont au cœur de la démarche des organisateurs, des passionnés de cinéma professionnels du secteur culturel et cinématographique.

Ce festival vise à mettre en lumière des productions internationales récentes ayant une approche inédite ou un élément nouveau significatif (premiers films, premières apparitions de comédiens prometteurs, approche artistique originale…).

En parallèle une rétrospective consacrée aux grands réalisateurs de la vague New Jack du cinéma des années 90 sera proposée à travers la programmation des films emblématiques de Spike Lee ou John Singleton : Do the right Thing et Boyz’n the hood. Réalisateurs immenses qui ont eu, en leur temps, un regard nouveau.

 

Des master classes, des conférences, des projections de films et de courts métrages, y compris en 3D grâce à un casque de réalité virtuelle implanté au Mémorial ACTe, sont au programme de cette manifestation très dense !

Quelques temps forts du Festival Nouveaux regards au Mémorial ACTe

La VR Room

Située au 1er étage du Mémorial ACTE, la VR Room (Virtual Reality Room) – salle des ateliers modulables – vous permettra de vous immerger dans un autre espace-temps pour découvrir des courts-métrages avec une vision à 360°. Une expérience inédite pour nombre d’entre nous qui risque d’attirer les foules ! Alors soyez avertis qu’un nombre maximum de 7 personnes par séance est autorisé et que l’accès à la salle est possible à partir 13 ans.

Horaires d’ouverture :

  • samedi 1er avril : de 16h à 19h
  • dimanche 2 avril : de 14h à 20h

Conférence & Master Class

 

« Quels modèles de distribution pour le cinéma indépendant ? » sera le thème de la conférence organisée par Lucius Barre à 11h30 le samedi 1er avril à 11h30.

« Le cinéma à l’heure du numérique, quelles sont les incidences sur la production et la diffusion ? » sera le sujet abordé par Pascal Abaul dans le cadre d’une master class organisée le samedi 1er avril à 14h.

« Nouveaux écrans, nouveaux usages, nouvelles narrations exploration d’un nouvel espace de création et de diffusion » sera la thématique abordée par Anna Charrière à partir de 15h le samedi 1er avril.

Good Morning Café

A partir de 9h30, dimanche 2 avril, venez découvrir un film précédé d’un petit-déjeuner.

 

Informations pratiques :

Lieu : VR Room (salle des ateliers modulables, 1er étage) et salle des congrès et des arts vivants

Date : samedi 1er avril et dimanche 2 avril 2017

Tarif : Festi Pass à 22€ pour 4 places, rechargeable par tranche de 4 places pour 20€

Tickets à l’unité : 6€ / place

 

 

salle des congrès et des arts vivants
01 Avr
Une nuit, une œuvre…Yinka Shonibare
18h
salle des congrès et des arts vivants
Une nuit, une œuvre…Yinka Shonibare
18h
salle des congrès et des arts vivants

details

« Black Aesthetics » – Conférence n°8 : « Yinka Shonibare. Réappropriation culturelle »

Dans le cadre du cycle mensuel « Une nuit, une œuvre… », le Mémorial ACTe donne carte blanche à L’ARTOCARPE. C’est dans la perspective de La Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine, initiative lancée en 2015 par l’UNESCO, que l’artiste Joëlle Ferly propose un cycle de conférences visant à mieux comprendre les propositions artistiques contemporaines d’artistes majeurs de la Diaspora Africaine et de nos régions. Avec le précieux soutien de la Région Guadeloupe et du Conseil Départemental.

La conférence présentera un film de l’artiste en anglais.

A travers ce cycle de conférences nommé « Black Aesthetics », le participant sera formé à la lecture d’œuvres contemporaines, jugées trop souvent hermétiques par le grand public. De plus, le participant sera initié aux discours qui sous-tendent les œuvres sélectionnées. Il sera également en mesure de mieux saisir les enjeux de l’art contemporain et l’importance pour les artistes de nos régions d’être visibles et soutenus sur les plateformes internationales (Biennale de la Havane, Biennale de Venise, FIAC, Art Basel…).

« Yinka Shonibare est né à Londres en 1962. C’est là qu’il vit et travaille. D’origine nigériane, il a vécu en Afrique de 7 à 17 ans. Sa réflexion se heurte à la question de l’identité lorsque, étudiant, on lui suggère d’exprimer davantage ses racines dans son travail. Il s’amuse alors à juxtaposer des images d’objets du British Museum avec des appareils électroménagers et défie le spectateur de le situer dans l’un ou l’autre de ces registres. Après des études à la Byam Shaw School of Art (1984-1989) et au Goldsmiths College (1989-1991), il se sert au début des années 90 du tissu africain pour remplacer la toile (Double Dutch). Sa démarche prend toute sa signification lorsqu’il introduit le tissu “wax” dans l’univers victorien et en habille la bourgeoisie qu’il représente par des mannequins sans tête. (…) Ayant reçu récemment une haute distinction britannique, “Member of the British Empire”, il a décidé dorénavant d’adjoindre systématiquement le sigle MBE à son nom. Une façon de souligner les paradoxes de l’Histoire. ».

Source : Africultures – Les mondes en relation.

 

Informations pratiques :

Lieu : Salle des congrès et des arts vivants
Date : samedi 1er avril
Heure : 18h
Entrée libre


heures

18h


Lieu de l’événement

salle des congrès et des arts vivants


voir l'evenement ×
20170401 18h 20170401 18h Europe/London Une nuit, une œuvre…Yinka Shonibare

« Black Aesthetics » – Conférence n°8 : « Yinka Shonibare. Réappropriation culturelle »

Dans le cadre du cycle mensuel « Une nuit, une œuvre… », le Mémorial ACTe donne carte blanche à L’ARTOCARPE. C’est dans la perspective de La Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine, initiative lancée en 2015 par l’UNESCO, que l’artiste Joëlle Ferly propose un cycle de conférences visant à mieux comprendre les propositions artistiques contemporaines d’artistes majeurs de la Diaspora Africaine et de nos régions. Avec le précieux soutien de la Région Guadeloupe et du Conseil Départemental.

La conférence présentera un film de l’artiste en anglais.

A travers ce cycle de conférences nommé « Black Aesthetics », le participant sera formé à la lecture d’œuvres contemporaines, jugées trop souvent hermétiques par le grand public. De plus, le participant sera initié aux discours qui sous-tendent les œuvres sélectionnées. Il sera également en mesure de mieux saisir les enjeux de l’art contemporain et l’importance pour les artistes de nos régions d’être visibles et soutenus sur les plateformes internationales (Biennale de la Havane, Biennale de Venise, FIAC, Art Basel…).

« Yinka Shonibare est né à Londres en 1962. C’est là qu’il vit et travaille. D’origine nigériane, il a vécu en Afrique de 7 à 17 ans. Sa réflexion se heurte à la question de l’identité lorsque, étudiant, on lui suggère d’exprimer davantage ses racines dans son travail. Il s’amuse alors à juxtaposer des images d’objets du British Museum avec des appareils électroménagers et défie le spectateur de le situer dans l’un ou l’autre de ces registres. Après des études à la Byam Shaw School of Art (1984-1989) et au Goldsmiths College (1989-1991), il se sert au début des années 90 du tissu africain pour remplacer la toile (Double Dutch). Sa démarche prend toute sa signification lorsqu’il introduit le tissu “wax” dans l’univers victorien et en habille la bourgeoisie qu’il représente par des mannequins sans tête. (…) Ayant reçu récemment une haute distinction britannique, “Member of the British Empire”, il a décidé dorénavant d’adjoindre systématiquement le sigle MBE à son nom. Une façon de souligner les paradoxes de l’Histoire. ».

Source : Africultures – Les mondes en relation.

 

Informations pratiques :

Lieu : Salle des congrès et des arts vivants
Date : samedi 1er avril
Heure : 18h
Entrée libre

salle des congrès et des arts vivants
31 Mar
SlamACTe Les réfugiés poétiques
20h
salle des congrès et des arts vivants
SlamACTe Les réfugiés poétiques
20h
salle des congrès et des arts vivants

details

Les 29 et 30 mars 2017, le Mémorial ACTe est heureux d’accueillir en résidence Myriam Baldus et Bronix afin de partager leur amour du Slam lors d’ateliers gratuits ouverts au public autour de leur création « Les réfugiés poétiques ».
Organisées en collaboration avec le CEDAC (Collectif des Espaces de Diffusion Artistique et Culturelle) et l’Université des Antilles Pôle Guadeloupe, ces deux journées de travail donneront lieu, le vendredi 31 mars à 20h, à une restitution dans le cadre d’un spectacle petite forme dans l’univers slam/beat box, un duo de voix, de son mais pas que ! Ce sont deux êtres qui se taquinent, s’écoutent, se regardent, se comprennent pleurent aussi mais surtout se jouent de l’espace qui n’existe pas entre eux car ils sont aussi important l’un que l’autre pour raconter les histoires qui se débobinent comme de petits dessins animés .
L’émotion est au cœur de chaque texte, tout réside dans la force du propos même si celui-ci se fait souvent léger il dénonce une blessure plus profonde. tantôt on perçoit le personnage et parfois on voyage au-delà des êtres pour se poser sur le visage de l’âme.
Le groove est le souffle du spectacle, car chaque texte est arrivé avec lui, d’où un certain mouvement.
Le spectacle a l’air de se fabriquer en même temps que les histoires avancent, le beat boxer utilise un looper, une platine vinyle, la slameuse un magnéto et différents objets qui sortent d’une valise vieille comme notre dame la poésie mais slame dans l’air du moment.
Myriam n’écrit aucun texte sur papier, Bronix n’a aucune partition, tout est dans la résonance et la vibration alors à chaque spectacle la nouveauté s’invite et se réinvente et laisse sa place à l’authenticité. C’est aux rives mêmes de cette création vivante toujours à inventer que s’esquissent cette résidence de jour qui propose de mettre en synergie, en perspectives leur écriture avec celle de slameur du territoire.

Informations pratiques
Lieu : Salle des congrès et des arts vivants
Date : vendredi 31 mars
Heure : 20h
Tarif : 15, 10 et 5€


heures

20h


Lieu de l’événement

salle des congrès et des arts vivants


voir l'evenement ×
20170331 20h 20170331 20h Europe/London SlamACTe Les réfugiés poétiques

Les 29 et 30 mars 2017, le Mémorial ACTe est heureux d’accueillir en résidence Myriam Baldus et Bronix afin de partager leur amour du Slam lors d’ateliers gratuits ouverts au public autour de leur création « Les réfugiés poétiques ».
Organisées en collaboration avec le CEDAC (Collectif des Espaces de Diffusion Artistique et Culturelle) et l’Université des Antilles Pôle Guadeloupe, ces deux journées de travail donneront lieu, le vendredi 31 mars à 20h, à une restitution dans le cadre d’un spectacle petite forme dans l’univers slam/beat box, un duo de voix, de son mais pas que ! Ce sont deux êtres qui se taquinent, s’écoutent, se regardent, se comprennent pleurent aussi mais surtout se jouent de l’espace qui n’existe pas entre eux car ils sont aussi important l’un que l’autre pour raconter les histoires qui se débobinent comme de petits dessins animés .
L’émotion est au cœur de chaque texte, tout réside dans la force du propos même si celui-ci se fait souvent léger il dénonce une blessure plus profonde. tantôt on perçoit le personnage et parfois on voyage au-delà des êtres pour se poser sur le visage de l’âme.
Le groove est le souffle du spectacle, car chaque texte est arrivé avec lui, d’où un certain mouvement.
Le spectacle a l’air de se fabriquer en même temps que les histoires avancent, le beat boxer utilise un looper, une platine vinyle, la slameuse un magnéto et différents objets qui sortent d’une valise vieille comme notre dame la poésie mais slame dans l’air du moment.
Myriam n’écrit aucun texte sur papier, Bronix n’a aucune partition, tout est dans la résonance et la vibration alors à chaque spectacle la nouveauté s’invite et se réinvente et laisse sa place à l’authenticité. C’est aux rives mêmes de cette création vivante toujours à inventer que s’esquissent cette résidence de jour qui propose de mettre en synergie, en perspectives leur écriture avec celle de slameur du territoire.

Informations pratiques
Lieu : Salle des congrès et des arts vivants
Date : vendredi 31 mars
Heure : 20h
Tarif : 15, 10 et 5€

salle des congrès et des arts vivants
28 Mar
Bokantaj artistique Miami-Guadeloupe
19h30
salle des congrès et des arts vivants
Bokantaj artistique Miami-Guadeloupe
19h30
salle des congrès et des arts vivants

details

Dans le cadre de l’exposition temporaire ECHOS IMPREVUS, le Mémorial ACTe organise une conférence sur le thème « Femme artiste, artiste femme ….une révolution du regard ? » qui s’articulera autour de la conversation entre l’artiste Guy Gabon, les artistes guadeloupéennes invitées (Nèfta, Minia Biabiany, Kelly Sinnapah Mary) et Rosie Gordon Wallace (Directrice de Diaspora Vibe Cultural Art Incubator) et ses artistes de Miami. Alix Pierre, professeur et chercheur à Spelman College d’ Atlanta en sera le modérateur.

Cette conférence s’inscrit dans la perspective du projet artistique et culturel Regards Croisés initié par Alix Pierre, Phd (professeur et chercheur à Spelman College, Atlanta) et Rosie Gordon Wallace (Directrice de DVCAI, Diaspora Vibe Cultural Art Incubator, une couveuse d’artistes de Miami), en partenariat avec l’artiste Guy Gabon.

Ce projet est le résultat d’une démarche artistique et culturelle qui a vu le jour en 2014 et qui fait l’objet d’un travail collaboratif au sein des Amériques et de la Caraïbe et se poursuit depuis trois ans déjà.

Cette initiative est la résultante d’un travail de recherche, d’échanges et d’explorations artistiques qui vise à mettre en lumière les correspondances existantes entre la Caraïbe et les Amériques dans le domaine culturel artistique et socio-culturel.

Dans ce volet intitulé regards croisés, les acteurs du projet souhaitent porter un regard particulier sur les artistes de la Guadeloupe et la diaspora et faire un focus sur le Centre Caribéen d’expressions et de mémoire de la traite de l’esclavage.

Informations pratiques

Lieu : Salle des congrès et des arts vivants

Date : mardi 28 mars 2017

Heure : 19h30

Entrée libre


heures

19h30


Lieu de l’événement

salle des congrès et des arts vivants


voir l'evenement ×
20170328 19h30 20170328 19h30 Europe/London Bokantaj artistique Miami-Guadeloupe

Dans le cadre de l’exposition temporaire ECHOS IMPREVUS, le Mémorial ACTe organise une conférence sur le thème « Femme artiste, artiste femme ….une révolution du regard ? » qui s’articulera autour de la conversation entre l’artiste Guy Gabon, les artistes guadeloupéennes invitées (Nèfta, Minia Biabiany, Kelly Sinnapah Mary) et Rosie Gordon Wallace (Directrice de Diaspora Vibe Cultural Art Incubator) et ses artistes de Miami. Alix Pierre, professeur et chercheur à Spelman College d’ Atlanta en sera le modérateur.

Cette conférence s’inscrit dans la perspective du projet artistique et culturel Regards Croisés initié par Alix Pierre, Phd (professeur et chercheur à Spelman College, Atlanta) et Rosie Gordon Wallace (Directrice de DVCAI, Diaspora Vibe Cultural Art Incubator, une couveuse d’artistes de Miami), en partenariat avec l’artiste Guy Gabon.

Ce projet est le résultat d’une démarche artistique et culturelle qui a vu le jour en 2014 et qui fait l’objet d’un travail collaboratif au sein des Amériques et de la Caraïbe et se poursuit depuis trois ans déjà.

Cette initiative est la résultante d’un travail de recherche, d’échanges et d’explorations artistiques qui vise à mettre en lumière les correspondances existantes entre la Caraïbe et les Amériques dans le domaine culturel artistique et socio-culturel.

Dans ce volet intitulé regards croisés, les acteurs du projet souhaitent porter un regard particulier sur les artistes de la Guadeloupe et la diaspora et faire un focus sur le Centre Caribéen d’expressions et de mémoire de la traite de l’esclavage.

Informations pratiques

Lieu : Salle des congrès et des arts vivants

Date : mardi 28 mars 2017

Heure : 19h30

Entrée libre

salle des congrès et des arts vivants

les podcasts du memorial acte

Tous les podcasts

Comment venir au macte

  • Lundi : Fermé
  • Mardi au Jeudi : 9h00 - 19h00
  • Vendredi au Samedi : 9h00 - 20h00
  • Dimanche : 10h00 - 18h00
MÉMORIAL ACTe Guadeloupe

Darboussier - Rue Raspail POINTE-A-PITRE - Guadeloupe - FWI

+590 (0)590 25 16 00

nous contacter
tarif individuel
Tarif réduit : 10 €
Tarif plein : 15 €

(tarif exposition permanente et temporaire, hors expositions internationales)

tarif pass annuel
Tarif réduit : XX €
Tarif plein : 35 €

(accès individuel illimité à la salle d’exposition permanente uniquement)

tarif pass famille
Tarif plein : 45 €

( 2 adultes + 2 à 5 enfants de la même famille)

Acheter un billet

© 2017 MEMORIAL ACTe